Lundi 9 janvier 2017 tagSondages

Sondage Odoxa sur les critères de choix des hôpitaux

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Ramsay Générale de Santé, premier groupe d’hospitalisation privé de France, a commandé un sondage à Odoxa1 sur les critères de choix des hôpitaux.

Sondage Odoxa janvier 2017
 Pour vous, quels sont les éléments qui comptent le plus dans le choix d’un hôpital ? © Odoxa

Un sondage qui révèle que :

  • •83% des Français placent la qualité des soins en critère numéro 1 dans le choix d’un établissement de santé, bien loin devant la proximité, la réputation ou la préconisation du médecin traitant. •
  • Or, près d’un Français sur deux (45%) s’estime mal informé en la matière.
  • Dès lors, 8 sondés sur 10 seraient favorables à la diffusion d’un classement des hôpitaux et cliniques par les institutions, fondé sur la qualité des soins prodigués.

Une qualité très attendue… mais non perçue

 

La qualité des soins est, de très loin, le critère le plus important dans le choix d’un établissement de santé pour 83% des Français. Contrairement aux idées reçues et largement relayées, ce critère arrive loin devant la localisation de l’établissement (citée par 35% des sondés) pourtant fondamentale dans un contexte de déserts médicaux de plus en plus nombreux. La réputation de l’établissement, citée par près d’un tiers des Français (30%) est le troisième critère de choix. Viennent ensuite la préconisation de l’établissement par le médecin traitant (26%), puis le confort de l’établissement (8%).

Résultats complets à la question : « Pour vous, quels sont les éléments qui comptent le plus dans le choix d’un hôpital ? »

 

Cependant, près de 40% des Français estiment que la France régresse en termes de qualité de soins par rapport aux autres pays. Une perception qui est appuyée par le classement de l’OMS, qui dévalue la France du 1er rang en matière de santé en 2000, au 17ème rang en 2015.

 

81% des Français veulent être renseignés sur la qualité de leurs établissements de santé

 

Etre bien informé sur la qualité des soins est primordial. Malheureusement, près d’un Français sur deux (45%) s’estime mal informé sur le sujet. Dès lors, 8 personnes sur 10 appellent de leurs voeux la mise en place et la diffusion d’un classement institutionnel sur la qualité des soins des hôpitaux.

 

« Les Français plébiscitent la qualité des soins hospitaliers, elle doit donc être au coeur des réflexions et encouragée à tous les niveaux. Dans de nombreux pays européens, les niveaux de

qualité des établissements de santé sont rendus publics par l’Etat. Pourquoi ne pas l’envisager en France ? L’Etat dispose de chiffres et de faits pour comparer, différencier les acteurs et réorienter les financements vers ceux qui prouvent leur niveau de qualité de soins prodigués » commente Pascal Roché, Directeur Général de Ramsay Générale de Santé.

 

 

 

« Selon vous, serait-ce une bonne ou une mauvaise

chose de diffuser un classement sur la qualité des

soins des hôpitaux ? »

Les délais d’attente : un critère indispensable à l’évaluation de la qualité des soins

Parmi les critères intervenant dans la qualité des soins hospitaliers, il en est un qui revêt une importance particulière: le délai d’attente. En effet, la demande à ce sujet est très forte puisque 82% des sondés souhaiteraient être informés sur les délais d’attente des hôpitaux. Pire, plus d’1 Français sur 5 déclare avoir déjà renoncé à des soins à cause de délais ’attente trop longs. Rapportés aux 50 millions de Français âgés de plus de 18 ans, cela représente plus de 10 millions de personnes.

 

 

 

 

Prenant en compte ce critère et dans une démarche d’amélioration continue, Ramsay Générale de Santé affiche en ligne, depuis décembre 2015, les délais d’attente dans les urgences d’une partie de ses établissements et compte étendre cet affichage à tous les établissements d’ici la fin de l’année. http://ramsaygds.fr/notre-prise-en-charge/tous-nos-services-durgences

« Les Français ont besoin de transparence sur la qualité des prestations et des services hospitaliers. Ils le réclament. Et c’est donc le véritable travail qui nous attend et sur lequel nous oeuvrons déjà. Dans ce contexte, comment faire autrement pour l’Etat que d’aller vers une égalité de traitement entre tous les acteurs du service hospitalier ? Financer la santé en fonction de la qualité des soins prodigués, c’est générer des économies et placer la santé dans un cercle vertueux » souligne Pascal Roché.

1 : Enquête réalisée par Internet par Odoxa pour Ramsay Générale de Santé auprès d’un échantillon de 1 002 personnes représentatif de la population française, dont 403 patients, les 23 et 24 novembre 2016.

Lundi 9 janvier 2017 tagSondages
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Sur le même sujet
  • Lundi 3 juillet 2017
    Baromètre santé 360 - Odoxa : Grand âge, dépendance et accompagnement du vieillissement [Lire le communiqué]
  • Lundi 27 février 2017
    Baromètre santé 360 - Odoxa : la place de la santé dans le débat public et électoral [Lire le communiqué]
  • Mardi 15 novembre 2016
    93% des Français plébiscitent la recherche médicale, selon un sondage Ramsay Générale de Santé, premier groupe hospitalier privé à organiser sa recherche médicale [Lire le communiqué]
  • Lundi 14 novembre 2016
    Baromètre santé 360 - Odoxa : la place de la santé dans le débat public et électoral [Lire le communiqué]
Voir tous les communiqués