Lundi 27 février 2017 tagSondages

Baromètre santé 360 - Odoxa : la place de la santé dans le débat public et électoral

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Une grande absente alors qu'elle constitue une priorité majeure.

Baromètre 360 Odoxa vague 7
 La place de la santé dans la campagne présidentielle © Odoxa

Le centre d’étude Odoxa a réalisé un sondage auprès de trois « cibles », médecins, patients et Français, sur la place de la santé dans la campagne présidentielle : système de santé et comparaison européenne, place des médecins et déserts médicaux, santé connectée.

Jugement global sur les systèmes de santé en Europe : la France disposerait d’un trésor à préserver et les électeurs seront très sensibles aux propositions que les prétendants à l’Elysée leur feront en matière de santé

  1. Pour les Français, comme les médecins et les directeurs d’hôpitaux, la France dispose à la fois du meilleur système de santé et du meilleur système d’assurance maladie en Europe
  2. Le retour d’expérience objectif rejoint la perception subjective : la France est le pays où le taux de satisfaction des patients est le plus élevé en Europe avec 86%
  3. Malgré le fort taux de satisfaction observé auprès des patients, nombreux sont les problèmes rencontrés par les Français comme leurs voisins européens. La santé constitue donc toujours une attente extrêmement forte à l’égard des pouvoirs publics
  4. D’ailleurs, plus des trois-quarts des Français (77%) affirment que les propositions faites par les candidats en matière de santé auront un impact important sur leur vote

Les grandes réformes souhaitées en matière de santé : la réforme de l’assurance maladie et la lutte contre les déserts médicaux ou l’ère des paradoxes

  1. Les mesures privilégiées pour réduire le déficit de l’assurance maladie : les Français approuvent toutes les mesures… du moment qu’elles n’impliquent aucun effort financier de leur part !
  2. Déserts médicaux : tout le monde, Français, directeurs d’hôpitaux et médecins s’accordent à dire qu’il y a un problème concernant la répartition des médecins sur le territoire… mais les médecins refusent une plus grande intervention des pouvoirs publics pour y remédier
  3. En moyenne 7 médecins sur 10 refuseraient, a priori par principe de s’installer en zones rurales ou en banlieues. Mais un médecin sur deux (46% contre 52%) pourrait finalement se laisser convaincre de s’y installer « si les mesures proposées étaient suffisamment incitatives ».
  4. Le problème consistera sans doute à trouver des mesures suscitant assez de consensus et assez souples (tout en étant efficace) pour échapper à un certain égoïsme des acteurs : dès lors que les mesures testées nécessitent un effort ou un sacrifice des médecins ou des Français, ceux-ci la jugent dès lors, immédiatement « peu convaincante ».

 La santé de demain : perceptions et attentes sur la formation des médecins et place de l'hôpital et de la santé connectée à l’avenir

  1. Réformateurs, 85% des Français seraient favorables à la mise en place d’un mécanisme de re-certification des médecins et 56% seraient prêts à consulter auprès d’une infirmière plutôt que d’un médecin
  2. Largement concernés par la prise en charge du vieillissement, les Français pensent que la santé connectée peut être LA solution, mais ils estiment que les nouvelles technologies sont encore sous-utilisées et méconnues par les médecins et les acteurs de santé
  3. L’hôpital de demain vu par les Directeurs d’hôpitaux : ils sont convaincus qu’il pourra jouer un rôle positif contre les déserts médicaux
  4. Pour les Directeurs d’hôpitaux la prise en charge des personnes âgées constitue LE principal défi à relever pour les hôpitaux à l’avenir
Lundi 27 février 2017 tagSondages
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Sur le même sujet
  • Lundi 3 juillet 2017
    Baromètre santé 360 - Odoxa : Grand âge, dépendance et accompagnement du vieillissement [Lire le communiqué]
  • Lundi 9 janvier 2017
    Sondage Odoxa sur les critères de choix des hôpitaux [Lire le communiqué]
  • Mardi 15 novembre 2016
    93% des Français plébiscitent la recherche médicale, selon un sondage Ramsay Générale de Santé, premier groupe hospitalier privé à organiser sa recherche médicale [Lire le communiqué]
  • Lundi 14 novembre 2016
    Baromètre santé 360 - Odoxa : la place de la santé dans le débat public et électoral [Lire le communiqué]
Voir tous les communiqués