Vendredi 1 avril 2016 tagChirurgie vasculaire, tagInnovation, tagHôpital privé Clairval

Implantation de valve aortique sans chirurgie ouverte (TAVI)

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

L’implantation de valve aortique par voie percutanée (TAVI) est une opération qui consiste à remplacer la valve aortique chez des patients ne pouvant supporter une chirurgie à cœur ouvert. Une technique permettant de soigner des personnes encore inopérables il y a quelques années. L’équipe médicale pluridisciplinaire pratique cette intervention au sein de l’Hôpital privé Clairval depuis maintenant 6 ans. Zoom sur cette technique innovante en pleine expansion.

TAVI (Transcatheter Aortic Valve Implantation), soigner des patients inopérables
L’implantation de valve aortique transcathéter, ou implantation de valve aortique par voie percutanée, permet le remplacement de la valve aortique sans chirurgie ouverte, c’est à dire sans ouvrir la cavité thoracique mais également sans utiliser de pompe cardio-pulmonaire. Une opération qui s’adresse aux patients souffrant d’un rétrécissement de la valve aortique sévère, ne pouvant bénéficier d’une procédure chirurgicale conventionnelle à coeur ouvert. En effet, cette alternative mini-invasive permet de sauver des patients considérés comme inopérables où à haut risque pour une opération à coeur ouvert, à l’instar de certaines personnes âgées par exemple.
Ainsi, depuis 2010, plus de 700 patients ont été traités au sein de l’Hôpital privé Clairval, dont 189 en 2015. Entre 2014 et 2015, le nombre de TAVI réalisés au sein de l’établissement a augmenté de plus de 50 %.
« Le TAVI présente plusieurs avantages : le premier étant de soigner des patients qu’on ne pouvait pas opérer auparavant. Deuxièmement, il permet une hospitalisation plus courte et une prise en charge plus légère qui ne nécessite pas de passage en réanimation, offrant ainsi une récupération plus rapide. D’autre part, comme pour l’opération par voie chirurgicale, le TAVI peut apporter un soulagement des symptômes à court et long termes, un fonctionnement normal de la valve aortique et l’amélioration de l’espérance et de la qualité de vie des patients. En France, 48 établissements proposent cette prise en charge, dont 4 en région PACA », explique le Docteur Marie-Paule Giacomoni, Cardiologue au sein de l’Hôpital privé Clairval.

L’importance d’une équipe pluridisciplinaire
Lors du procédé de TAVI, la valve est comprimée sur un cathéter, elle est ensuite dirigée jusqu’au coeur pour être implantée.
Le cathéter peut être introduit par différents accès :
- Par l’artère fémorale via l’aine (implantation transfémorale)
- Via une petite incision sous le mamelon gauche en regard de la pointe du coeur (implantation transapicale)
- Via une petite incision au milieu du thorax sur le sternum pour aborder l’aorte (implantation transaortique)
- Via une petite incision sous la clavicule pour accéder à l’artère sous clavière (implantation sous clavière).
Quand la valve de remplacement atteint le niveau de la valve aortique défaillante, la nouvelle valve est déployée et le cathéter est retiré.

Une équipe pluridisciplinaire est nécessaire pour cette procédure : elle s’articule autour des docteurs Frédéric Collet, Cardiologue interventionnel, du Dr Marie-Paule Giacomoni, Cardiologue, des équipes des docteurs Alain Vaillant et Jacques Vicat, Chirurgiens Cardiaque, du docteur Philippe Rochas, Anesthésiste et du Pr Soubeyrand, Gérontologue.
Cette équipe est essentielle, tant en amont, pour sélectionner les patients et évaluer le risque et la meilleure approche à adopter, que durant l’opération avec la présence d’un ou deux cathétériseurs, d’un chirurgien cardiaque et d’un anesthésiste. L’équipe est secondée par un personnel paramédical nécessaire à un bloc de cardiologie interventionnelle (infirmiers et manipulateurs radio).
Mais aussi après l’opération : les patients bénéficiant d’un TAVI restent en surveillance en soins intensifs pour une durée de 48 à 72h. Dès que leur état le permet, ils sont dirigés vers le service de cardiologie. S’ils le désirent, ils peuvent ensuite bénéficier d’une prise en charge dans un établissement de rééducation spécifique à la cardiologie.
Cette technique innovante est une avancée précieuse pour de nombreux patients ne pouvant bénéficier d’une chirurgie à coeur ouvert. Avec des résultats en constante amélioration dans le monde, cette technique tend de plus en plus à se développer, voire s’étendre à d’autres indications.

A propos de l’Hôpital Privé Clairval

L’Hôpital Privé Clairval fait partie, ainsi que l’Hôpital Résidence du Parc, de l’Institut de Cancérologie Marseille Provence. Spécialisé en médecine et chirurgie (filière cardiovasculaire et thoracique, neurochirurgie, ORL et cancérologie), il réalise chaque année 31 800 hospitalisations dont 19 000 séjours/séances en ambulatoire par an. Clairval dispose d'une capacité d'accueil de 385 lits et places (dont 30 lits et 15 places de réadaptation fonctionnelle cardiaque) où interviennent plus de 150 médecins
.

Contact presse :
Caroline Giry
Agence Bleu Ciel
04 91 19 16 16
bleuciel@societebleuciel.com
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Hôpital privé Clairval
317 boulevard du Redon
13009 Marseille Cedex 9
France
Téléchargements
Sur le même sujet
  • Vendredi 17 novembre 2017
    L’Hôpital privé Jean Mermoz se dote d’un robot chirurgical de dernière génération pour le traitement des cancers : le Da Vinci X [Lire le communiqué]
  • Jeudi 9 novembre 2017
    L’Hôpital privé d’Antony se dote d’un robot chirurgical de dernière génération pour le traitement des cancers : le Da Vinci Xi [Lire le communiqué]
  • Mardi 12 septembre 2017
    7ème congrès mondial sur la recherche et les thérapies émergentes dans la lutte contre les métastases cérébrales [Lire le communiqué]
  • Jeudi 8 juin 2017
    Ramsay Générale de Santé crée « Ramsay Services » [Lire le communiqué]
  • Lundi 10 avril 2017
    Hôpital Privé Clairval - Quand la chirurgie thoracique s’allie à la neuronavigation pour une Première mondiale [Lire le communiqué]
Voir tous les communiqués