Mardi 1 mars 2016 tagCancérologie

L’institut de cancérologie Marseille Provence 1er hôpital privé de France équipé du MLC incise 2, Nouvelle technologie pour le traitement du cancer

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

L’Institut de Cancérologie Marseille Provence, dont font partie l’Hôpital Privé Clairval et son centre de radiothérapie, vient d’installer un nouveau collimateur multilames (MLC) au CYBERKNIFE® M6 - système de radiothérapie stéréotaxique -. Cette technologie de pointe permet de traiter des tumeurs de taille importante et à la forme complexe, tout en réduisant la durée des séances de radiothérapie. Zoom sur cette innovation pour les patients.

Un gain de confort pour les patients
L’Institut de Cancérologie Marseille Provence, qui avait installé il y a moins d’un an le CYBERKNIFE® M6, modèle de dernière génération, vient de traiter ses premiers patients avec le système multilames MLC, qui élargit la polyvalence de traitement du CYBERKNIFE®.
Ce collimateur, fixé au CYBERKNIFE® est une réelle innovation pour les patients. Grâce aux faisceaux qu’il délivre, le MLC permet de traiter des tumeurs plus grosses mais également à la forme complexe et proches d’organes à risque, tout en réduisant la durée des séances au CYBERKNIFE® d’environ 40 à 50 %.

Installé en février dernier au sein du centre de radiothérapie de l’Hôpital privé Clairval, le MLC a permis de traiter des patients dès le début du mois de mars. La radiothérapie avec le MLC est, pour l’instant, indiquée pour les tumeurs extracrâniennes dans les tissus mous et intracrâniennes.
« Cet équipement de pointe autorise des traitements plus rapides, tout en maintenant la très haute précision que le CYBERKNIFE® apporte. Il est le reflet de l'énergie et de l'ambition que chaque membre du personnel du centre de radiothérapie de Clairval apporte à l'amélioration et à la qualité de la prise en charge des patients », précise le Docteur Jean-Baptiste Paoli, Cancérologue Radiothérapeute au sein de l’Hôpital Privé Clairval.
Avec l’acquisition de ce nouveau collimateur multilames, l’Institut de Cancérologie Marseille Provence, qui accueille chaque année près de 2000 patients en radiothérapie, souhaite renforcer l’efficacité de sa prise en charge pour permettre à ses patients de bénéficier des meilleurs traitements et conditions d’hospitalisation.

C’est aujourd’hui le premier établissement privé à proposer cette prise en charge en France. A ce jour, seulement 2 établissements en France sont à même de traiter les patients avec cette technologie.
Plus concrètement, le MLC InCise 2 (avec une épaisseur de lames de 3.85 mm et une taille de champ de 115x100.1 mm) épouse la forme de la tumeur et permet la réalisation de champs d’irradiation de forme complexes ce qui permet de réduire fortement la durée de la séance de traitement en diminuant le nombre de faisceaux tout en préservant la qualité de traitement.

Le CYBERKNIFE® M6, une alternative de taille pour les patients

Pour rappel, le CYBERKNIFE®, système de radiothérapie stéréotaxique le plus innovant à ce jour, est le seul appareil robotisé qui permet de délivrer de fortes doses d’irradiation en peu de séances. Se présentant sous la forme d’un robot articulé très mobile, il peut traiter une lésion même très petite, qu’elle soit fixe ou mobile, n’importe où dans le corps, et ce avec une précision infra millimétrique. Il permet ainsi d’irradier des lésions proches d’organes à risque.
Alternative non invasive à la chirurgie pour certaines tumeurs, il ne nécessite aucun système de contention ou de fixation invasifs ce qui améliore nettement le confort des patients. Les indications de traitement par CYBERKNIFE® concernent les petites et moyennes tumeurs, intra et extra crâniennes : cerveau, poumon, rachis et moelle épinière, foie, pancréas, prostate, sein… ainsi que la ré-irradiation en zones déjà traitées. Le CYBERKNIFE® nécessite 1 à 5 séances de radiothérapies en ambulatoire contre 30 en moyenne pour un traitement classique. Il permet ainsi aux patients de bénéficier d'un traitement de très haute précision. Le MLC, vient à présent non seulement élargir le champ d’indications de traitement par CYBERKNIFE® mais surtout il permet de réduire très fortement la durée des séances de traitement.

« L’Institut de Cancérologie Marseille Provence a pour ambition depuis sa création, d’accompagner au plus près les besoins des médecins pour nos patients, en intégrant les dernières innovations thérapeutiques avec les équipements de pointe, en assurant une vraie coordination des soins, tout au long de la prise en charge », déclare Cyril Szymkowicz, directeur du Pôle Marseille Ramsay Générale de Santé, et Directeur de l’Institut de Cancérologie Marseille Provence.

A propos de l’Institut de Cancérologie Marseille Provence
L’Institut de Cancérologie Marseille Provence regroupe les hôpitaux privés Résidence du Parc et Clairval. L’Institut bénéficie d’une pluridisciplinarité qui lui permet ainsi d’intervenir en radiothérapie, chimiothérapie et chirurgie du Cancer. 2 000 nouveaux patients sont chaque année traités en radiothérapie au sein de l’Institut, et 7522 séances de chimiothérapie ont été réalisées en 2015. L’Institut de Cancérologie Marseille Provence dispose de l’ensemble des équipements nécessaires aux examens pour le dépistage et diagnostic (et notamment d’un Pet Scan) ainsi qu’une offre de soins complète (chimiothérapie et thérapies ciblées, radiothérapie, radiochirurgie stéréotaxique, curiethérapie). Il s’est équipé de technologies de pointe telles que le Cyberknife®. Au-delà de la dimension soignante, l’Institut de cancérologie propose un véritable projet d’accompagnement personnalisé du patient et de ses proches qui peut parfois se dérouler sur plusieurs mois
.

À propos de Ramsay Santé

Après le rachat du groupe Capio en 2018, Ramsay Santé est devenu le leader européen de l’offre globale de soins. Le groupe compte aujourd’hui 36 000 salariés et travaille avec près de 8 600 praticiens libéraux.

Présent dans 5 pays, la France, la Suède, la Norvège, le Danemark et l’Italie, le groupe soigne plus de 7 millions de patients par an dans ses 350 établissements.

En hospitalisation, Ramsay Santé propose la quasi-totalité des prises en charges médicales et chirurgicales dans trois métiers : Médecine-Chirurgie-Obstétrique (MCO), Soins de Suite et de Réadaptation (SSR) et Santé Mentale. Partout où il est présent, le groupe participe aux missions de service public de santé et au maillage sanitaire du territoire, comme en Suède où le groupe dispose de plus d’une centaine de maisons de santé de proximité.

La qualité et la sécurité des soins est la priorité du groupe dans tous les pays où il opère. C’est pourquoi le groupe est aujourd’hui l’une des références en matière de médecine moderne, tout particulièrement en matière de chirurgie ambulatoire et de récupération améliorée après chirurgie.

Le groupe investit également tous les ans plus de 200 millions d'€ dans ses établissements que ce soit dans les nouvelles technologies chirurgicales, d’imagerie, la construction et la modernisation d’établissements… Il innove aussi au service des patients avec de nouveaux outils digitaux ou encore en faisant évoluer ses organisations pour une meilleure efficacité de la prise en charge.

Mardi 1 mars 2016 tagCancérologie
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Téléchargements
Sur le même sujet
Voir tous les communiqués
Préférences cookies

Nous utilisons également d'autres cookies, qui ne nécessitent pas votre accord préalable, pour garantir le bon fonctionnement du site et vous fournir un service de qualité.

Pour plus d’informations et connaitre nos partenaires, consultez nos mentions légales