Mardi 29 septembre 2020 tagCancérologie

Octobre Rose 2020

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Ramsay Santé s’engage auprès de l’association Mon Bonnet Rose pour aider à la confection de bonnets de chimiothérapie pour les patientes atteintes de cancer.

Octobre Rose 2020
  • À l’occasion d’Octobre Rose, mois de sensibilisation au dépistage du cancer du sein, Ramsay Santé, l’un des leaders européens de la prise en charge du cancer, participe au challenge lancé par l’association Mon Bonnet Rose.
  • Durant un mois, les Instituts de Cancérologie du Groupe invitent ainsi le grand public à confectionner des bonnets de chimiothérapie à partir de tee-shirts recyclés grâce à un tutoriel disponible sur le site de l’association Mon Bonnet Rose.
  • Créée en 2018, l’association Mon Bonnet Rose a pour objectif de rendre accessibles aux femmes les bonnets, foulards et accessoires nécessaires pour pallier aux effets indésirables de la chimiothérapie.


Avec près de 12 000 décès chaque année, le cancer du sein est à la fois le cancer le plus fréquent et le plus mortel chez la femme. Alors que sa prise en charge s’est considérablement améliorée lors de la dernière décennie, les traitements entraînent encore des effets indésirables ayant un impact sur la qualité de vie des patientes.

À l’occasion d’Octobre Rose, campagne nationale annuelle destinée à sensibiliser au dépistage du cancer du sein, Ramsay Santé, l’un des leaders européens de l’hospitalisation privée et des soins primaires, s’associe à l’association Mon Bonnet Rose dont l’objectif est de collecter des bonnets de chimiothérapie et des perruques pour les redistribuer à des patientes en oncologie.

Dans le cadre d’un challenge solidaire organisé durant tout le mois d’Octobre Rose, le grand public est ainsi invité à confectionner des bonnets de chimiothérapie à partir de tee-shirts recyclés grâce à un tutoriel disponible en ligne.

À terme, l’association espère pouvoir récolter quelques 60 000 bonnets ; un nombre symbolique qui correspond au nombre de femmes atteintes chaque année par un cancer du sein. En 2019, lors d’un premier challenge pendant 24h sur la Métropole Lilloise, l’association avait réussi à récolter 2 626 bonnets.  Ramsay Santé entend aider l’association à atteindre cet objectif grâce à l’engagement des équipes de ses Instituts de cancérologie.

Nous avons souhaité nous associer au challenge lancé par Mon Bonnet Rose afin de soutenir sa démarche solidaire, porteuse de sens et génératrice de lien social. De plus, dans le contexte sanitaire actuel, le recyclage de tissus et la confection de bonnets de chimiothérapie peut se faire facilement de chez soi, ce qui nous permet de mobiliser le plus grand nombre de personnes.

Carole Micheneau, référente de la filière cancérologie de Ramsay Santé
J'ai moi-même combattu un cancer du sein en 2017. Durant mon parcours de soins, une personne en fin de traitement m'a donné ses bonnets de chimiothérapie qu'elle ne voulait plus, ce qui m’a aidée à rester coquette durant les soins. C’est ainsi que j’ai eu l’idée de créer l’association Mon Bonnet Rose afin de donner aux anciennes patientes la possibilité de transmettre leurs bonnets, et à celles en difficulté financière la possibilité d'être bien équipées à moindre coût voire gratuitement.

Maureen Govart, Fondatrice de l’association Mon Bonnet Rose
Fin octobre, tous les bonnets confectionnés pourront être déposés auprès des Instituts de Cancérologie du groupe Ramsay Santé.

En Ile-de-France

  • Institut de Cancérologie de l’Hôpital privé des Peupliers dans le 13ème arrondissement de Paris (75).
  • Institut du Sein Paris Est de l’Hôpital privé Paul d'Egine à Champigny-sur-Marne (94).
  • Institut de Cancérologie Paris Sud à l’Hôpital privé d’Antony (92) et à l’Hôpital privé Jacques Cartier à Massy (91).

En Hauts de France 

  • Institut de Cancérologie Lille Métropole à l’Hôpital privé La Louvière à Lille (59), l’Hôpital privé Le Bois à Lille (59), l’Hôpital privé de Villeneuve d’Ascq (59) et la Clinique de la Victoire à Tourcoing (59).
  • Institut du Sein Nord Artois à la Clinique Saint-Amé à Lambres-Lez-Douai (59).
  • Institut de Cancérologie de l’Artois à l’Hôpital privé Arras les Bonnettes à Arras (62).

En Auvergne Rhône-Alpes 

  • Institut de Cancérologie de l’Hôpital privé Jean Mermoz à Lyon (69).
  • Institut du Sein Drôme-Ardèche de l’Hôpital privé Drôme Ardèche à la Clinique Générale à Valence (26) et à la Clinique Pasteur à Guilherand-Granges (07).

En Bourgogne Franche-Comté 

  • Institut de Cancérologie Sainte-Marie à l’Hôpital privé Sainte Marie à Chalon-Sur-Saône (71).

En Normandie 

  • Institut du Sein de l'Hôpital privé de l’Estuaire au Havre (76).

En Nouvelle Aquitaine 

  • Institut du Sein du Pays Basque à la Clinique Belharra à Bayonne (64).
  
La cancérologie au sein du groupe Ramsay Santé
  • 1er acteur de l’hospitalisation privée en cancérologie en France.
  • Plus de 230 autorisations de traitement du cancer en chimiothérapie, en radiothérapie – curiethérapie et chirurgie des cancers.
  • 12 Instituts de Cancérologie dont 7 généralistes et 5 spécialisés dans le cancer du sein.
  • 1 800 consultations d’oncogénétique dans les Instituts de Cancérologie en 2019.
  • 23 hôpitaux privés, centres de référence en cancérologie.
  • Près de 42 000 séjours pour chirurgie du cancer dans les établissements du groupe.
  • Près de 130 000 séances de chimiothérapie réalisées dans les 31 centres de chimiothérapie du groupe.
  • Près de 8 000 traitements en radiothérapie.
  • 97,5 % des actes de chimiothérapie et radiothérapie réalisés en secteur 1.
  • Une Fondation d’entreprise Ramsay Santé qui apporte son soutien à la campagne de prévention d’Octobre Rose.
  • Création en 2013 du métier d’infirmière coordinatrice du parcours de soins pour un accompagnement personnalisé des patients les plus vulnérables et de leurs proches tout au long de leur parcours, y compris à l’arrêt des traitements.

À propos de Ramsay Santé

Après le rachat du groupe Capio en 2018, Ramsay Santé est devenu l’un des leaders européens de l’hospitalisation privée et des soins primaires. Le groupe compte aujourd’hui 36 000 salariés et travaille avec près de 8 600 praticiens libéraux.

Présent dans 5 pays, la France, la Suède, la Norvège, le Danemark et l’Italie, le groupe soigne plus de 7 millions de patients par an dans ses 350 établissements.

En hospitalisation, Ramsay Santé propose la quasi-totalité des prises en charges médicales et chirurgicales dans trois métiers : Médecine-Chirurgie-Obstétrique (MCO), Soins de Suite et de Réadaptation (SSR) et Santé Mentale. Partout où il est présent, le groupe participe aux missions de service public de santé et au maillage sanitaire du territoire, comme en Suède où le groupe dispose de plus d’une centaine de maisons de santé de proximité.

La qualité et la sécurité des soins est la priorité du groupe dans tous les pays où il opère. C’est pourquoi le groupe est aujourd’hui l’une des références en matière de médecine moderne, tout particulièrement en matière de chirurgie ambulatoire et de récupération améliorée après chirurgie.

Le groupe investit également tous les ans plus de 200 millions d'€ dans ses établissements que ce soit dans les nouvelles technologies chirurgicales, d’imagerie, la construction et la modernisation d’établissements… Il innove aussi au service des patients avec de nouveaux outils digitaux ou encore en faisant évoluer ses organisations pour une meilleure efficacité de la prise en charge.

Mardi 29 septembre 2020 tagCancérologie
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Téléchargements
Citations
Contact
  • Myriam Baghdadi
  • Consultante confirmée
  • 07 50 63 47 61
Sur le même sujet
  • Mardi 29 octobre 2019
    Movember à la Clinique Lambert à La Garenne-Colombes (92) [Lire le communiqué]
  • Lundi 30 septembre 2019
    Octobre Rose 2019 [Lire le communiqué]
  • Mardi 30 avril 2019
    Colon tour 2019 : un colon géant à la Clinique de l’Atlantique à Puilboreau (17) le 16 mai 2019 [Lire le communiqué]
  • Mardi 20 novembre 2018
    La Clinique de l’Union signe un accord unique de partenariat public-privé avec le CHU de Toulouse dans le domaine de la radiochirurgie des tumeurs cérébrales [Lire le communiqué]
  • Jeudi 11 octobre 2018
    Movember : une prostate géante pour sensibiliser aux cancers masculins le 21 novembre à la Clinique Lambert à La Garenne-Colombes (92) [Lire le communiqué]
Voir tous les communiqués